Comment changer sans effort ? - HypnoForm.fr

Développement personnel

Comment changer sans effort ?

on

 

Avez vous confiance à changer et faire changer ?

Peut-être que cela vous ai déjà arrivé que cela soit au travail où chez vous, de dire à vos collaborateurs, enfants, conjoints, amis, élèves etc… ce qu’il devrait faire parce que pour vous les choses paraissent évidentes à mettre en place et pour autant vous êtes frustré de ne voir aucun changement.

 

Où alors est-ce sur vous même, vous souhaitez changer mais c’est comme ci il y avait une partie de vous qui ne voulait pas.

 

Vous souhaitez être calme, mais vous vous énervez, vous souhaitez mincir pour l’été mais il y a ce chocolat ou encore les gâteaux apéros qui vous font craquer à chaque fois qu’ils vous regardent avec leurs yeux séducteurs vous succombez à leur charme. 

 

Parfois vous souhaitez prendre confiance en vous mais il y a cette petite voix dans la tête qui vous empêche de vous exprimer facilement.

 

Je ne sais pas vous mais je trouve que c’est un truc de dingue !

 

Nous savons tous ce que nous avons à faire consciemment: il faut manger 5 fruits et légumes par jour, le tabac c’est mauvais pour la santé, je dois arriver à l’heure, savoir dire non, oser blablabla…

 

Parfois le changement peut paraître  simple et pour autant vous vous dites:

 

« Sérieux, s’il était à ma place il verrait que ce n’est pas si simple ? »

 

« Mais c’est simple, tu as juste à faire ceci cela ? »

 

Mais je n’y arrive pas !!!

 

ça m’énerve il a juste à faire ça pourquoi il ne le fait pas ?

 

STOP !

 

Et si nous nous posions des questions plus « profondes » (partons du postulat qu’ il y a des questions profondes :D)

 

Des questions sur l’Être plutôt que sur le paraître.

 

Allez c’est parti, voyons ensemble comment changer durablement (et aider à changer) tout comportement limitant pour enfin reprendre notre liberté.

 

On se fait ça en 3 étapes ?

 

Tout d’abord posons nous la question suivante:

 

Si quelque chose apparaît, il doit d’abord être pour apparaître n’est-ce pas ?

 

Et si nos comportements n’étaient que notre être qui apparaît ?

 

« Notre être qui apparaît ? »

 

Oui, il semble que nous nous appelions des Êtres Humains, pas des faire humains, des avoir humains, des savoir humains, des connaître humains mais des Êtres Humains ?

 

Donc avant de faire, je suis ?

 

Il semble bien que oui !

 

I-Pour Faire je dois tout d’abord Etre

 

Pyramide de R.Dilts

Prenons ensemble la pyramide du brillant Robert DILTS et ces différents niveaux logiques. 

 

Lors d’un cours que je donnais avec des jeunes dans un lycée, j’ai eu une prise de conscience.

 

Vous savez ces moments où vous avez envie de crier « Euréka ».

 

Bref, merci mes élèves, grâce à vous j’ai compris la pyramide à un autre niveau (cf vidéo).

 

Tout en bas de la pyramide, nous avons l’environnement, c’est à dire le milieu dans lequel j’évolue, ou encore les interactions avec les autres ou encore mes possessions (la partie visible).

 

Si nous remontons d’un étage nous avons les comportements et les capacités, donc ce que je fais (grâce au corps).

 

Et enfin à l’autre étage tout ce qui se rapproche de l’identité, de qui je suis….

 

…Exprimé par l’égo (cf article sur l’estime de Soi).

 

En effet, l’être, de mon point de vue à l’heure d’aujourd’hui est absolu et donc  indéfinissable, mais dans le monde relatif et matériel comme le nôtre nous sommes poussés à émettre des concepts qui englobent certaines normes relatives à chacun (par exemple la notion de liberté est différentes selon chaque personne).

 

Sinon nous parlerons sans cesse de manière absolue, ce qui nous éloignerait de l’expérience matérielle.

 

Bref, ce n’est pas le sujet du moment.

 

Je vous invite à lire l’article sur l’estime pour le comprendre (cf article sur la Confiance en Soi).

 

Et au dessus de l’identité, il y a la Mission, Spiritualité, Communauté, Couple (je prendrai le temps de vous montrer que 1+1=3), Famille….

 

…Ce qui est au dessus de Soi.

 

Amusez-vous à découper la pyramide en 2 parties:

 

Une visible, l’autre invisible

 

La base de la base à comprendre c’est que lorsque je demande à une personne (ou à moi même) de changer ses comportements, alors je travaille sur le faire, et donc sur le visible en oubliant qu’au dessus, il y a une partie invisible qui me dirige.

 

Et oui, nous sommes des Être Humains !

 

Et les parties d’en haut, dirigent celles du bas.

 

Lorsque par exemple, je demande à un élève en situation de décrochage scolaire, de se mettre à bosser, c’est impossible que cela tienne dans le temps, puisqu’il y a une partie invisible qui « commande » de manière automatique les comportements.

 

Si vous demandez à une personne gourmande de moins manger alors elle va être malheureuse.

 

 

Et quelques temps plus tard elle va craquer et reprendre à manger.

 

Pourquoi ?

 

Parce que la partie du haut à appris qu’une personne gourmande devait manger.

 

Un décrocheur scolaire qui pense être nul a une identité qui répond à ça et donc un tas de comportements qui lui renvoient l’image (par l’interaction avec l’environnement) de lui nul, venant renforcer l’identité de nul.

 

Oui cela peut paraître gros, ou simpliste et pourtant….

 

Tenez par exemple descendons la pyramide ensemble.

 

Un élève avec l’identité  « je suis un décrocheur scolaire ».

 

Inconsciemment, il va croire « l’école n’est pas faite pour moi, l’école ne sert à rien, je ne comprends rien à ce que dit le prof etc… »

 

Donc il ne va laisser ses capacités latentes.

 

En cours, il va être agité, dormir, parler.

 

Et l’interaction avec le prof va se traduire par des réprimandes, des mauvaises notes ou encore des sanctions.

 

Venant valider le haut de la pyramide: je suis nul !

 

Et l’être = croître (cf article sur l’estime de SOI) répondant à cette identité va se renforcer un petit peu.

 

C’est un truc de dingue à tel point c’est simple.

 

Tout ce qui est visible à une cause invisible.

 

Récemment j’accompagnais un manager qui avait du mal à prendre ses décisions.

 

C’était fabuleux.  

 

Pour lui c’était difficile de prendre une décision car il avait une identité obsessive de « je suis juste » donc il devait à tout prix être juste dans ces décisions.

 

Ce qui l’empêchait de prendre une décision car s’il prenait une décision il risquait de ne pas paraître juste au yeux de ses collaborateurs, ce qui aurait remis en cause son identité.

 

En essayant à tout prix d’être juste avec les autres cette personne s’empêchait d’être juste avec Soi même.

 

C’est vraiment intéressant de voir à quel point lorsqu’une personne est obsédé par une chose alors elle obtient le contraire. (vous verrez cette résolution au 3ème point);

 

(C’est un module qui est profondément développé à l’Ecole Centrale d’Hypnose où les stagiaires passent deux jours à décortiquer leur système de valeur.)

 

Et comme je le dis dans cette vidéo, la remise en question d’une identité construite est « traumatique » pour l’être humain.

 

Car nous sommes proche de l’essence même de l’être incarné.

 

En effet, si nous sommes des être humains, nous pouvons exister uniquement par l’extérieur « ex sistere »: l’être à l’extérieur.

Et ce qui fait le lien entre l’extérieur et l’intérieur est tout simplement le corps fait de chaires.

 

Nous incarnons (In carnis = dans la chaire) qui nous sommes grâce aux actions du corps.

 

Mais nous sommes tout d’abord ensuite nous faisons (je vous donne l’explication au 3ème point);

 

2- Détecter le système de croyances où l’identité concernée

 

Après vous êtes épuisés maintes et maintes fois d’avoir essayé de communiquer des messages à vos collaborateurs, demandé à vos élèves, proches, enfants de changer et que cela ne fonctionne pas alors….

 

QUESTIONNEZ !  

 

C’est vrai, combien de fois cela vous est-il arrivé de donner ou recevoir un conseil et de constater que la personne ou vous même ne l’avez pas suivi ?

 

Donner un conseil à une personne l’empêche d’avoir accès à ses propres mécanismes et ressources.

 

De plus, si c’est sous forme d’ordre, cela crée de la résistance.

 

La question juste permet l’introspection pour un changement extérieur.

 

Encore est-il primordial de savoir questionner.

 

Question ouverte ou question fermée ?

 

Privilégié les questions ouvertes, sauf pour valider la réponse.

 

Les questions fermées….ferment (aaahh).

 

Ensuite, soit vos questions vont faire monter la personne dans la pyramide, soit la faire descendre.

Vous l’aurez compris, interroger sur le visible ne nous intéresse pas vraiment.

 

Le pourquoi est à éviter car la personne va tendre à se justifier par les évènements extérieurs.

 

« Privilégiez le « en quoi », le « qu’est-ce que ça évoque par rapport à toi ? », « à quoi ça te renvoie par rapport à toi » etc….

 

Si nous revenons à notre manager qui avait du mal à prendre une décision.

 

« De quoi tu as peur ? »

J’ai peur de prendre une mauvaise décision pour mon équipe.

tu as peur de prendre une mauvaise décision ?….ça évoque quoi par rapport à toi de prendre une mauvaise décision pour ton équipe ?

 

Et bien c’est injuste pour eux qu’ils subissent mes mauvaises décisions !

 

Et c’est important pour toi d’être juste ?

 

Bien oui !

 

Et BOOM comment une identité de « je suis juste » couplée avec une peur de ne pas être à la hauteur paralyse un homme !

 

En travaillant sur cette notion de justice et d’injustice et que finalement les choix « injustes » à court terme lui permettaient d’être plus juste à long terme il a pu se remettre en action.

 

Un élément clé de ce changement est passé par la loi de la polarité (cf article ) lui permettant de prendre conscience que c’est grâce à l’injustice qu’il savait s’il était juste.

 

Et surtout que ses décisions n’étaient pas lui.

 

Et que même s’il prenait une décision qui après coup peut être injuste alors je reste quelqu’un de juste.

 

C’est super important.

 

L’identité doit être dissociable du comportement lorsque le comportement ne correspond pas à l’identité désirée et associée lorsqu’elles sont en adéquation.

 

C’est une méthode qui se fait dans 95% des coachings des sportifs de haut niveau !

 

Se dissocier du résultat lorsque celui ci est contraire à l’identité d’excellent sportif.

 

3- Décider de devenir !

 

Comme nous l’avons vu sur l’article sur l’estime de Soi et la transformation après 20 jours de Vipassana, l’Être Humain (l’essence) n’est qu’un champ de possible.

 

Sur lequel je vais associer des étiquettes « je suis » et donc exister et devenir.

 

Mais qui a collé ces étiquettes ?

 

Et oui ?

 

Qui a dit, Paul (ou Jacques) est timide, intelligent, bon à rien, pas comme ta soeur etc…

 

Qui ?

 

Parents, proches, profs ?

 

Le truc c’est qu’une fois l’identité acceptée par le subconscient, alors celui-ci, sans conscience de savoir ce qui est bien ou mal, met en place des mécanismes automatiques pour être aligné avec qui il croit être. 

 

(comme je le dis souvent en conférence, le manque de confiance en Soi est un décalage entre qui je rêve d’être, ce que je fais et qui je crois être puisque je m’identifie à ce que je fais…..parce que j’iggnore qui je suis  !…; :D).

 

Donc si à un moment donné le subconscient a enregistré le fait qu’il était nul, alors il se met à déclencher des mécanismes pour répondre à cette identité.

 

Créant un mal-être si « le conscient » n’est pas fier de cette identité.

 

Exemple d’un élève qui a pour identité « je suis nul » alors qu’il aimerait être jugé comme « intelligent ».

 

Alors….

 

Cherchons à Devenir plutôt qu’Être ?

Dessin d’un lycéen après une de mes conférences: Cerveau – Mode d’Emploi ?

 

Comme je vous le disais dans l’article sur mon retour de Vipassana (cf ici).

 

Par essence, l’Être est toute possibilité

 

On ne peut pas chercher à être ceci ou cela parce que par essence nous le sommes déjà.

 

D’un point de vue absolu nous avons toutes les identités possibles et imaginables en nous.

 

Je l’expliquais également dans cet article pour prendre une bonne décision.

 

Comme je le dis avec mes élèves

 

« Ne cherchez pas à être intelligent, vous l’êtes déjà, ne cherchez pas à être talentueux, vous l’êtes déjà ».

 

Là question à vous poser est:

 

Aurai-je le courage de devenir qui je suis ?

 

Parce que lorsque tu vas décider de faire pousser la graine de l’intelligence, de la confiance, il va y avoir un prix à payer (regard des autres, nouveaux apprentissages, échecs etc…)

 

Et c’est là où il y aura besoin de courage.

 

Et le courage c’est quoi ?

 

Courage vient du mot « cour » ce qui signifie coeur.

 

Le courage est la force du coeur.

 

Surtout que chaque identité est comme une petite graine.

 

Lorsqu’elle commence à germer, elle est encore invisible et donc pendant des mois, tu ne vas peut-être pas voir qu’elle germe.

 

Et à ce moment il va falloir persévérer.

 

Puis elle va commencer à être visible et comme un petit arbuste elle va être fragile tout d’abord.

Et persévèrer encore car tous les jours cette identité va grandir mais au début cela ne va pas être perceptible à l’oeil.

 

En effet, tous les jours, étant petit, vous avez grandi de quelques dixièmes de millimètres, tous les jours.

 

Et pourtant tous les matins en vous regardant dans le miroir vous ne remarquiez pas que vous étiez plus grand que la veille et plus petit que le lendemain matin et pour autant vous aviez grandi de quelques millimètres.

 

Pour les identités c’est la même chose.

 

En choisissant de faire grandir une identité, vous partez sur un chemin qui est infini.

 

Ou s’arrête la générosité, où s’arrête l’intelligence, le courage ?

Aucune limite !

A part celle de s’améliorer tous les jours !

 

Donc bosser sur l’invisible est la manière la plus naturelle de changer un comportement limitant de manière durable.

 

Rien n’est figé, tout bouge et encore moins la génétique 😉

Voir l’article sur l’Epigénétique ici.

Pour résumer en une phrase, chaque effet visible a une cause invisible, changez l’invisible et le visible changera naturellement.

 

Si vous souhaitez gagner en confiance en vous alors postuler pour une session stratégique en cliquant ici.

 

Et si cet article peut-être utile à des personnes de votre entourage alors partagez 😉

 

Avec Passion,

 

Pierre

About Pierre

Praticien en Hypnose & Coach spécialisé en Neurosciences - Membre de l'Equipe de France de Savate Boxe Française 2014 & 2015

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *