Développement personnel

La gratitude pour changer de vie en 3 points !

on

Peut-être que parfois vous sentez des vides ? Des manques de confiance quant-à-l’avenir ? Peut-être même que vous avez des tendances à retenir plus le négatif que le positif dans votre vie ?

Et bien rassurez-vous, dans la suite de cet article nous allons voir une méthode pour permettre de décupler votre niveau de bien être !

Mais avant cela saviez-vous que votre cerveau retient plus facilement le négatif que le positif ?

Et oui, question de survie !

En effet, nous sommes 50 000 ans en arrière.

Nous nous promenons puis….

Nous apercevons un(e) congénère plutôtattirant(e)…..

L’instinct de reproduction dégage certaines hormones en vous….

Mais là….

….un bête féroce arrive.

Deux choix :

Se reproduire !….

Ou…..

….prendre les jambes à notre cou !!! 

Quelle est la meilleure stratégie à  adopter selon vous ?

Se reproduire ou fuir la bête féroce pour avoir une chance de se reproduire ensuite ?

J’ai beau être joueur, je vous garantie que je choisi sans hésitation l’option 2 : COURIR.

Cette illustration nous montre qu’en terme de survies, pour le cerveau, il est plus stratégique de fuir le négatif que d’aller vers le plaisir.

En d’autres termes, il vaut mieux que je porte attention à ce qui est négatif que positif….

Question de survie !

Par conséquent, il n’est pas très utile, question de survie, pour le cerveau, de retenir le positif !

Vous me suivez ?

Super, continuons alors !

Parce que j’ai une bonne nouvelle pour vous !

 

Le cerveau « se muscle ».

En effet, grâce à la neuroplasticité cérébrale, nous pouvons entraîner notre cerveau à remarquer ce qu’il y a de positif dans la vie.

Et je vous rassure, il y en a plein de choses positives dans notre vie.

Sauf que nous les remarquons souvent uniquement lorsque nous les perdons …

Vous voyez ce que je veux dire ?

Mais lorsque l’on souhaite vraiment y portez attention, il est facile de constater que l’on a plein de choses pour être heureux maintenant.

Tenez, lorsque j’étais au vipassana je m’arrêtais de manger à 11h30 tous les jours.

Le deuxième et dernier repas était à 11h et le reste du temps était réservé à la méditation.

Ce qui se passe lorsque vous vous arrêtez de manger à 11h30 c’est qu’à 20h vous avez faim !

A 22h très faim !

Et à 23h très très faim.

Et le lendemain matin, à 7h, vous êtes content de pouvoir de nouveau manger.

Cette expérience m’a vraiment fait prendre conscience d’une chose :

J’avais de la chance, en France, de manger à ma faim !

Et effet, tout d’un coup, je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à toutes les personnes sur cette Terre qui ne pouvaient pas manger à leur faim et qui ressentaient ce que je ressentais ce soir là. .

Certains dans notre propre pays sont sur un trottoir et n’ont même pas de quoi se nourrir alors que nous sommes un pays dit « abondant » et d’autres dans le monde, ne peuvent pas se nourrir car ils n’ont pas (ou plus) les ressources nécessaires. Alors que moi, tous les jours, j’ai la chance de manger à ma faim !

Et lorsque j’en ai pris conscience le seul mot qui m’est venue à la bouche est :

MERCI !

Alors merci Qui ? Quoi ?

Honnêtement j’en sais rien et je m’en fiche mais….

….. à ce moment j’ai juste envie de dire merci c’est tout…..

Merci de pouvoir manger à ma faim !

 

Un autre matin, je me surprends, en me réveillant dans ma chambre de 9m2 sourire aux lèvres  me en me disant « je suis vivant » !

 

Je ne sais pas pourquoi ?

 

Ce que je sais, c’est que mes pensées vont pour toutes les personnes qui sont en guerre, les personnes qui sont malades, les personnes qui sont en situation de handicap …

En effet, d’une part je suis vivant et d’autre part, je suis en bonne santé, ce qui me permet de venir là, en Thailande et de faire cette magnifique expérience de reconnexion avec Soi.

Alors que d’autres personnes doivent avoir des soins palliatifs tous les jours et plusieurs fois par jour, ce qui les oblige à être toujours dépendantes, c’est impossible pour elles de se retrouver seules.

 

Et encore une fois : MERCi

 

Et j’ai eu la chance de dormir dans un lit, avec une couverture.

Et là c’est pareil : combien de personnes dorment dans la rue chaque jour ? Selon les statistiques 3,5 millions de SDF et mal logés en France dont 495 SDF morts en 2015. Toutes mes pensées sont allées vers ces personnes.

Et puis je fais la liste de ce que j’ai et qui m’apporte du bonheur : mes proches qui me soutiennent à 100% dans mes projets, ma famille et mes amis qui sont un soutien considérable, ma santé ma volonté de toujours avoir envie d’apprendre etc…

Bref je me rends compte que ….

 

Je suis RICHE !!!

Et que la richesse est un état d’être !

 

A ce moment je me sens remplie d’émotion et de joie pour toutes les choses simples que j’ai et qui font de moi un Etre riche !

Or, (je vais mettre la faute sur la société qui nous «incite » à consommer) je remarque que nous sommes toujours dans le manque, c’est incroyable, d’entendre je serai heureux lorsque j’aurai une nouveau un job, un(e) conjoint(e), de nouveaux vêtements, une nouvelle voiture….

 

STOP !!

 

Je remarque que j’ai déjà toute l’abondance nécessaire pour être heureux !

En Thaïlande, je vivais dans 9m2, avec juste un lit et une couverture, une douche et les toilettes dehors, je mangeais deux fois par jour dont le dernier repas à 11h et c’était végétarien.

 

Et pour autant je suis sur que je me suis senti plus riche que beaucoup de millionnaire.

Alors que je ne possédais rien !

 

« je ne possède rien, à part une dent et encore, elle n’est peut-être pas à moi ». Gandhi

 

Mais dans notre société, nous avons tendance à nous comparer aux possessions de nos voisins.

Pire nous nous identifions à que nous avons ou ce que nous faisons en oubliant que nous nous appelons des Etres Humain et que l’identité est détaché du faire ou de l’avoir.

 

Il n’y a besoin de rien pour Etre

 

Oups, je me suis éloigné du sujet.

Vous pouvez récupérer l’article sur l’identité ici

Alors voici la méthode pour booster votre cerveau à voir le positif dans votre vie !

Et même….

 

L’ATTIRER !!

 

Oui, oui nous allons voir cela si dessous.

 

Cette pratique s’appelle la Gratitude.

 

Mais avant de dire ce qu’est la Gratitude je vais vous donner mon point de vue sur ce qu’elle n’est pas !

En effet, je vois des personnes, en consultations, baignées dans une psychologie positive où ils ont entendu qu’il fallait penser positif à tout va !

Cette stratégie de l’autruche entraîne inévitablement un déni et une belle claque de la réalité.

En effet, c’est une illusion de croire que tout est beau tout est rose !

Non, comme tout moment de la vie, il y a des coups durs, des décès, des traumatismes etc…

On ne peut pas dire ouah super c’est cool je me suis fait cambrioler, ma femme ma quitté (quoi que) avec les 4 enfants, c’était avec mon meilleur ami qui était aussi le facteur mais c’est cool ! Ahah !

Non la gratitude c’est se dire OK il est arrivé cet évènement et voici comment je peux voir la chose.

 

Vous vous rappelez de la technique du  ?

Toujours plusieurs points de vue à une situation.

Donc il y a le fait et j’observe les différents opinions.

Et par rapport à la loi de l’équilibre, je tourne la situation dans tous les sens jusqu’à trouver l’équilibre du positif et du négatif, des avantages et des inconvénients, de gain et de pertes.

Et c’est une illusion créé par l’égo de croire qu’il y a plus de négatif à une situation.

Mais parfois, les avantages, les gains, à une situation difficile peuvent apparaître quelques années plus tard, voir même à une échelle plus grande que nous (et là c’est très dur pour l’égo).

Lorsque vous avez un coup dur, posez-vous les questions suivantes : qu’est-ce que je peux apprendre dans cette situation ? Si dans 10 ans, je pouvais tirer ma plus grande force de cette situation, laquelle ce serait ? Si je pouvais en rigoler dans 30 ans ? S’il y avais des avantages au dela de moi ?

Une personne qui était venue me voir car elle trouvait qu’elle n’attirait pas l’oeil des hommes.

Et pendant le questionnement elle eu une grosse prise de conscience que les hommes qui venaient la voir étaient intéressées pour qui elle était vraiment et non juste pour son enveloppe comme beaucoup de jolies femmes qui aimeraient que les hommes viennent les voir pour autre chose que ce qu’elles paraissent.

Rien ne se perd tout se transforme

 

Pour moi, la gratitude, avant la mise en pratique que nous allons voir plus bas, commence par sortir de l’illusion de gain et de perte de l’égo et remarquer l’équilibre dans chacune des situations.

Pensez à une chose : par quel mécanisme la Terre tourne autour du soleil ? Comment fonctionne un pile ? L’aimant a quelle particularité ? Comment tenez-vous debout ?

Juste équilibre de positif et négatif, d’attraction répulsion ….

Et c’est un entraînement de longue haleine au début.

Et avec l’habitude c’est de plus en plus facile de remarquer cette « perfection ».

Allez, avant de vous livrer la méthode classique je vous livre :

 

TROIS RAISONS DE PRATIQUER LA GRATITUDE : (VIDÉOS) 

1.MUSCLER LA NEUROPLASTIE DU CERVEAU ET SE SENTIR ABONDANT :

 

Plus vous allez vous concentrer sur ce qui vous manque plus vous allez croire qu’il vous manque plein de chose !

Au contraire, plus vous allez vous concentrer sur ce que vous avez, plus vous allez remarquer que vous avez plein de chose.

Vous créez et renforcez des connexions neuronales à chaque fois que vous pensez.

Donc à vous de choisir ce sur quoi vous voulez vous centrer !

Rappelez-vous, consciemment, vous êtes limités à 40 stimuli secondes, inconsciemment 20 millions.

A vous de choisir quels stimuli vous souhaitez remarquer :

Les positifs, où les négatifs ?

Par la Gratitude des choses positives dans votre vie, vous allez envoyer un message puissant à votre inconscient en lui signifiant ce qui est important pour vous.

Il dégagera ainsi les bons filtres (voir article sur l’importance de maîtriser ses pensées) pour vous amener ce sur quoi vous vous centrez.

 

 

2.BOOSTER SA NEUROCHIMIE

Lorsque l’on se met en état de gratitude, nous favorisons deux neurotransmetteurs, la sérotonine et la dopamine.

Le premier jouant un rôle dans la sérénité, entre autre et le second sur l’énergie.

Faites l’expérience, prenez quelques grandes inspirations (abdominales !!!) et pensez à tout ce dont vous êtes fier et pouvez dire merci.

Astuce : écoutez une musique qui vous inspire 😉

Vos pensées influent sur la chimie de votre corps !!!

3.ATTIRER À VOUS ENCORE PLUS DE CES CHOSES

Si l’on part d’un point de vue Quantique, nous sommes des Etres d’énergie (un article sera consacré à ce sujet vous pouvez en attendant voir la conférence de Nasseim Haramein).

De plus, nous sommes tous liés par cette énergie.

La fréquence de notre énergie oscille en permanence et les mêmes fréquences s’attirent et repousse les différentes.

Ainsi, si vous pensez aux choses en étant triste, votre énergie attirera automatiquement des situations de manques pour y répondre.

Prenons l’exemple d’une personne qui a un travail et cette personne se focalise sur ce qui ne va pas, encore et encore oubliant qu’au fond elle est contente d’avoir se travail.

Un jour, elle perd son emploi et peut-être que ce jour là elle réalise qu’en vrai, elle aimait son travail.

Et bien pourquoi ne pas l’avoir exprimé avant ?

Nous ne pouvons pas dire que nous en avons marre de ce travail et nous plaindre lorsque nous le perdons ? (c’est pareil pour les couples ;))

Ce n’est pas cohérent. Ici, la vie a donné à cette personne ce qu’elle a demandé,

A l’inverse, si vous exprimez votre gratitude ou si vous voulez quelque chose alors visualisez là comme si vous l’aviez déjà en remerciant de déjà l’avoir et vous attirerez ces situations qui vibrent à la même fréquence (C’est le principe de la prière cf Greg BRADDEN qui montre le pouvoir de la prière mais que les gens ne savent pas prier).

 

De cette manière « vous attirerez » les situations semblables.

Les pensées, les paroles et vos actes dégagent de l’énergie qui est attirée par celle qui lui ressemble. C’est pourquoi il est important d’être conscient de l’énergie que l’on dégage.

DÉFI POUR VOUS :

Maintenant, c’est à vous d’écrire.

Ecrivez une liste de 20 choses dont vous pouvez dire merci et plus si vous le souhaitez. Et ayez de la gratitude pour ce dont vous avez tous les jours, le soir en vous couchant et dès que l’occasion se présente. Peut-être vous pouvez déjà prendre un journal et écrire  3 situations qui vous ont fait plaisir tous les jours et vraiment exprimer « Merci pour cette situation, c’était cool, j’accepte dans n’avoir encore ».

Remerciez qui vous voulez ou ce que vous voulez, Dieu, l’Univers, la vie, vous-même, votre inconscient peut-importe mais dites merci avec l’émotion qui va avec.

L’émotion est la clé alors faites monter la sauce. Au début, ce n’est pas facile de mettre l’émotion mais vous allez rapidement vous rendre compte du bien être que cela procure et à ce moment l’émotion viendra naturellement.

Même si au début j’avais du mal à croire à cela, j’ai expérimenté et depuis cela m’a changé la vie.

Si vous pensez que cet article peut-être utile à une personne de votre entourage alors sentez-vous libre de le partager  

About Pierre

Praticien en Hypnose & Coach spécialisé en Neurosciences - Membre de l'Equipe de France de Savate Boxe Française 2014 & 2015